Notre PROPOSITION : un autre site d’implantation.

L’alternative :

Nous avons bien entendu les discours sur la nécessité de couvrir le territoire français, que les opérateurs ont l’obligation de constituer un maillage de base.

Aussi, nous avons fait la proposition d’un autre site d’implantation.

Ce site est une ancienne carrière désaffectée loin de toute habitation.

 La couverture de l’axe routier entre Brissac et Martigné Briand (communes où d’autres antennes sont déjà implantées) serait respectée.

Ainsi chacun y trouverait son compte :

Eglantine : Implantation de l’antenne relais loin des habitations et de l’école préservant ainsi la santé de chacun.

Municipalité : indemnités + respect des engagements passés avec Orange.

Orange : couverture du territoire.

Malgré les tentatives de trouver des solutions : la municipalité et orange refusent de considérer notre proposition sans nécessairement fournir d’explications.

 « Le téléphone mobile est un risque choisi, l’antenne relais un risque subi »

Etienne Cendrier.