Antennes relais= danger ?

Sur les toits des immeubles, en haut des collines, sur les clochers des églises… les antennes relais fleurissent par milliers sur le territoire.

 

Doit-on s’inquiéter des ondes émises par celles-ci sur notre santé ?

 

Un mauvais fonctionnement du système circulatoire, des troubles du sommeil, des problèmes de mémoire et de concentration, des maux de tête, des vertiges, des nausées et un manque d’appétit sont les troubles évoqués par les personnes vivant proche d’antennes relais de téléphonie mobile. Lorsque les personnes s’éloignent de chez eux, tous ces troubles disparaissent. Etonnant !

L’exposition permanente aux rayonnements entraînerait des leucémies, des cancers.

 

Comment les antennes-relias de téléphonie mobiles peuvent-elles agir sur la santé de l’homme ?

 

Elles influencent notre santé par le rayonnement d’énergie électromagnétique qu’elles génèrent sur notre métabolisme. Le rayonnement électromagnétique appartient à la catégorie des radiofréquences utilisées pour les radios communications (télévision, radars, téléphonie mobile…) mais aussi pour les fours à micro-ondes et les applications industrielles et médicales. Ces radiofréquences sont constituées d’un champ électrique et d’un champ magnétique qui pénètrent pour moitié dans l’individu, principalement en superficie. L’usage précoce du portable par les enfants constitue un des aspects les plus préoccupants. Selon une étude récente, le cerveau d’un enfant absorbe 60% de radiation de plus que celui d’un adulte. La boite crânienne d’un enfant d’un volume plus petit reçoit plus, et plus profondément, les ondes du portable.

 

Quelle sera la santé de nos enfants à l’âge adulte ?